SantéSociété

Les CANCERS SEXULLEMENT TRANSMISSIBLES….on en parle??

Docteur Catherine SOLANO sexologue invitée de priorité santé
On parle de cancer sexuellement transmissible mais ce qui se transmet en réalité c’est un virus qui augmente le risque de cancer. Ils sont souvent lies a des infestions sexuellement transmissibles .
Le premier virus concerné est le « papillomavirus humain » qui est a l’origine des cancers du col de l’uterus chez les femmes. Heureusement c’est un cancer qui se soigne bien lorsqu’on le dépiste par des frottis régulièrement. Le nombre de femme dépistées dans le monde est de 500.000/an dont 80% se trouve dans les pays en voix de développement.
Le virus se transmet par les rapports sexuels et s’installe par la suite dans le col de l’uterus. Chez 90% des femmes dépistées le virus est élimine par le système immunitaire par contre chez 10% de ces femmes cette élimination ne fonctionne pas et le virus s’installe durablement pour des années et commence alors á provoquer des dégâts qui étaient pas presents au debut du frottis, par ce que ces femmes n’ont pas une bonne immunité. Pour cause le tabac, l’alcool et le cannabis augmentent les risques de cancer du col de l’uterus
Le « papillomavirus humain » provoque aussi d’autres cancers tels que le cancer de l’anus chez les personnes qui pratiquent la pénétration anale sans préservatif, des cancers de la gorge en cas de pratique de fèllation règuliére, des cancers de la vulve et du penis.
Un autre virus aussi, celui de l’hépatite B qui se transmet par voix sexuelle et qui est beaucoup plus contagieux que celui du Sida. Il peut déclencher des cancers du foie en provoquant des hépatite chroniques chez certaines personnes, donc des cirrhose du foie si ca dure et sur les cirrhose du foie des cancers. Heureusement toutes les personnes atteintes d’hépatite B ne développe pas un cancer.
Pour se protéger contre ce type spécifique de cancer avec les préservatifs féminins ou masculins, limiter le nombre de partenaires. Aujourd’hui il existe des vaccins contre le papillomavirus et contre l’hépatite B. chez les femmes pratiquer régulièrement des frottis a peu prés tous les 2 ans.
tous les 2 ans. les trois grans conseils á respecter selon le docteur SOLANO sont:
-Se protéger avec un préservatif
-Se vacciner contre l’hépatite B et le Papillomavirus
-Pratiquer des dépistages régulièrement chez le médecin généraliste ou le gynécologue

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer