Procès Khalifa Sall:La plaidoirie de l’avocat de Yaya Bodian:« Le Sénégal est malade de ses cultures et non de ses hommes politiques »

Procès Khalifa Sall:La plaidoirie de l’avocat de Yaya Bodian:« Le Sénégal est malade de ses cultures et non de ses hommes politiques »

Le Sénégal est malade de ses cultures et non de ses hommes politiques. En Afrique tant que les hommes n’ont pas accès à la vérité,  il n’y aura pas de

Le terrain pour abriter le siège de l’Apr a coûté 600 millions F CFA
Politique: le dernier virage du procès de Khalifa Sall et Cie
Pikine, dix (10) millions divisent les femmes de Benno Bokk Yaakaar

Le Sénégal est malade de ses cultures et non de ses hommes politiques. En Afrique tant que les hommes n’ont pas accès à la vérité,  il n’y aura pas de développement. Mame Mor Anta Saly avait dit que « je ne peux pas servir un roi qui pour renforcer son armée s’il vend des êtres humains. Je ne peux servir ce roi ».  C’était lors de son tiraillement avec Lat Dior.

Ibrahima Yatema Diaw, Yaya Bodian etc. ont respectivement  Bac + 6 et Bac + 8. Nous avons besoin de ses hommes et de leur savoir-faire. Il ne faut pas les jeter en prison.

On a déféré devant vous, 4 personnes qui sont en prison, qui devaient être mises en liberté provisoire et ils ne l’ont pas été. Tout ce qu’on a montré ici, on n’a fait que montrer que les fonds appartiennent à la mairie de Dakar.

L’Aje nous a brandi ici une facture de la Senelec. On ne nous a pas donné un seul texte qui montre que l’éclairage public appartient à la mairie de Dakar. Regardez M. le président le rapport de l’Ige, est-ce qu’il y a une disposition du principe de la preuve négative n’est pas admise en droit.

Ici, il y a le renversement de la charge de la preuve. Quand une loi fixe ses dispositions comment on peut venir devant le tribunal pour dire que je suis législateur je vais y ajouter des dispositions. Ce n’est pas possible. Le rapport de l’Ige date de 2016 la suppression de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Pendant longtemps la caisse a servi d’appuis à certaines autorités du pays. Nous sommes arrivés à montrer que l’Etat du Sénégal ne peut pas se constituer partie civile. Et la règle de la comptabilité dit quand il y a une opération il faut montrer les pièces justificatives. Mais ici ils avaient mis en place un mécanisme. Tout en sachant que ce sont des fonds politiques.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0