Le Real Madrid terrasse Liverpool et remporte sa 13e Ligue des champions

Le Real Madrid terrasse Liverpool et remporte sa 13e Ligue des champions

Le Real Madrid a remporté sa 13e Ligue des champions en s’imposant 3-1 face aux Reds de Liverpool. Bien entrés dans leur match, les Anglais ont pourta

LDC: Mané élu meilleur joueur de la semaine
L’arbitre Mazic, d’une carrière brisée à une finale de Ligue des champions
Champions League: Bâle pour surmonter la montagne City

Le Real Madrid a remporté sa 13e Ligue des champions en s’imposant 3-1 face aux Reds de Liverpool. Bien entrés dans leur match, les Anglais ont pourtant rapidement été déstabilisés par la sortie sur blessure de leur maître à jouer Mohamed Salah. De son côté Zinedine Zidane entre dans l’histoire et devient le premier entraîneur à remporter trois Ligues des champions consécutives.

 

« Jamais deux sans trois » dit le dicton, le Real Madrid l’aura appliqué à lettre ce samedi 26 mai face à Liverpool en finale de la Ligue des champions. Les Madrilènes n’ont jamais vraiment tremblé face aux Anglais et en s’imposant 3-1, ils sont allés chercher leur troisième titre européen consécutif en faisant du même coup de leur entraîneur, Zinedine Zidane, le premier technicien de l’histoire à réussir cet exploit.

Les Reds auraient pourtant pu espérer beaucoup mieux. Très bien entrés dans le match, les hommes de Jürgen Klopp ont livré une très bonne première demi-heure en tenant la dragée haute à des Madrilènes parfois imprécis en début de match, mais la domination anglaise n’aura finalement pas duré longtemps.

Salah sort sur blessure

Car le match de Liverpool a basculé à la 30e minute de jeu. La superstar des Reds, l’égyptien Mohamed Salah, au contact avec le défenseur Sergio Ramos, s’écroule suite à un geste du capitaine madrilène qui aurait certainement plus sa place sur un tatami qu’un terrain de football. Salah, en pleurs, ne se relèvera pas et devra quitter ses coéquipiers. Ramos a lui été plus chanceux, son geste n’a même pas été sanctionné d’un coup franc.

Dès lors, avec la sortie de l’Egyptien et privé de son maître à jouer, Liverpool a commencé à perdre pied tout en continuant à résister aux assauts de Cristiano Ronaldo et de ses coéquipiers jusqu’à la mi-temps. Mais les Reds vont être cueillis à froid dès le retour des vestiaires par un but de Karim Benzema qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets suite à une erreur de relance de Loris Karius, le gardien de Liverpool, pour qui le cauchemar ne faisait que commencer.

L’entrée décisive de Bale

Les hommes de Klopp trouveront les ressources pour réagir en égalant d’un but sur corner du Sénégalais Sadio Mané quatre minutes plus tard. Mais les espoirs anglais seront vite douchés à la 63e minutes après un retourné somptueux de Gareth Bale, parfaitement servi par Marcelo, 122 secondes après son entrée en jeu.

Le Gallois Gareth Bale a inscrit le deuxième but du Real d’un retourné acrobatique somptueux.
REUTERS/Phil Noble
Le réalisme froid des Madrilènes viendra clore la marque à la 82e minute de jeu sur un nouveau but de Bale sur une nouvelle erreur grossière de Karius, coupable d’une énorme faute de main sur la puissante frappe du Gallois.

L’entrée en jeu de Bale a certainement été un autre tournant de ce match. Là où les Merengue disposent d’une profondeur de banc exceptionnelle, les Reds n’auront jamais réussi à se relever après la sortie de Salah, laissant au Real un boulevard pour aller une nouvelle fois écrire sa légende avec une treizième victoire historique en Coupe d’Europe.

RFI

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0