4 faux gendarmes de la Section de recherche et leur taupe tombent

4 faux gendarmes de la Section de recherche et leur taupe tombent

QUATRES FAUX GENDARMES DE LA SECTION DE RECHERCHE ET LEUR TAUPE SONT TOMBÉS DANS LES FILETS DE LA POLICE DE GUÉDIAWAYE. CES MALFAITEURS ONT PROFITÉ D’

En direct du CICAD sur la Conférence sur le Financement du Partenariat Mondial pour l’Education
Assemblée nationale : Suspension des travaux pour trente minutes
Urgent : Thierno Bocoum candidat à la présidentielle de 2019

QUATRES FAUX GENDARMES DE LA SECTION DE RECHERCHE ET LEUR TAUPE SONT TOMBÉS DANS LES FILETS DE LA POLICE DE GUÉDIAWAYE. CES MALFAITEURS ONT PROFITÉ D’UN ANNIVERSAIRE POUR GRUGER LES INVITÉS. MAIS MAL LEUR EN A PRIS CAR LA POLICE DE GUÉDIAWAYE LEUR A PRIS LA MAIN DANS LE SAC.

Un groupe de cinq malfaiteurs dont une fille surnommée «Mia » ont fait irruption dans la maison à la cité des douanes de Guédiawaye, lors de la célébration de l’anniversaire de Sény D.Ainsi, ayant planifié leur coup, la veille, « Mia » qui est une copine à Sény a servi de taupe au groupe pour le déclenchement de l’opération.

Et par souci de réussir avec brio leur coup, soufflent nos interlocuteurs, le sieur Koita sollicite les services de l’ancien gendarme auxiliaire M.M.Sy Thiam, qui donne son accord. Ce dernier revêt de son uniforme floquée d’insignes de la Maréchaussée et accepte de monter en première ligne.

C’est ainsi que tous les cinq ont fait irruption chez la dame Sény D.Ils se présentent comme des gendarmes de la Section de recherche et intiment tout le monde à se tenir à carreaux. Les invités et des femmes tremblent comme des feuilles, d’autres s’affolent et courent dans tous les sens.

D’abord, ils extorquent 50.000 Fcfa et reviennent à la charge pour en réclamer plus aux victimes presque paralysées par la peur. Durant les négociations, un individu voit la scène et file droit alerter les éléments de la brigade de Recherche du commissariat central de Guédiawaye qui débarquent en catastrophe dans la maison, surprennent les malfaiteurs et les embarquent.

Les mis en cause ont reconnus les faits et indiquent avoir agi de mèche avec la nommée « Mia ».Tout ce « beau monde » a en effet été déféré au parquet en attendant de faire face au procureur.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0