A la UneACTUALITÉSSport

Sénégal, Aliou Cissé rend hommage à Bruno Metsu

Aliou Cissé a rendu hommage à Bruno Metsu, entraîneur du Sénégal en 2002 disparu cette année, avant l’entrée en lice des Lions de la Téranga.

Capitaine du Sénégal lors de la Coupe du monde 2002, Aliou Cissé sera ce mardi sur le banc des Lions de la Téranga pour l’entrée en lice de son pays lors de la Coupe du monde 2018. Bien évidemment, l’ancien capitaine du Sénégal espère que son équipe actuelle fera un aussi bon mondial que lorsqu’il était joueur en 2002, à l’époque sous les ordres de Bruno Metsu.

En conférence de presse, Aliou Cissé a rendu hommage à son ancien sélectionneur, Bruno Metsu, disparu cette année : « Il y a seize ans, j’étais en face de vous avec feu Bruno Metsu, en tant que capitaine de l’équipe nationale. Mes pensées vont à Bruno qui a fait énormément pour notre foot, qui a qualifié pour la première fois l’équipe nationale à une Coupe du monde. Je la mène pour la deuxième fois. Je sais que de là où il est, il nous regarde. Son énergie nous portera ».

Le Sénégal déterminé

Seul entraîneur africain et noir de la compétition, le sélectionneur du Sénégal a refusé d’entré dans ce genre de comparaisons : « Ce sont des débats qui me gênent. Le foot est universel. Je crois que la couleur de peau a peu d’importance mais c’est bien de le constater. Il y a des entraîneurs de qualité sur le continent, il y a une nouvelle génération qui a envie de se faire sa place dans ce foot. Je pense à des gens comme Florent Ibenge qui réussit un travail exceptionnel avec la République démocratique du Congo. On veut montrer qu’au-delà d’avoir un passé de footballeur, on est aussi des tacticiens. Nous avons le droit de faire partie du gratin des entraîneurs internationaux ».

Aliou Cissé n’est pas en Russie pour faire du tourisme et espère que son équipe réalisera un grand match face à la Pologne lors de son entrée en lice : « Bien débuter, c’est important mais pas capital. Le Sénégal fait partie des meilleurs équipes africaines. On a de la détermination et on n’a pas de complexes. Nous n’avons pas de pression, on a cravaché très dur pour être là ».

Pour rappel, le Sénégal est dans le groupe H avec la Pologne mais aussi la Colombie et le Japon. Les Cafeteros de Radamel Falcao font office de favoris dans ce dernier groupe. Autrement dit, pour avoir le plus de chances possible d’atteindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018, les coéquipiers de Sadio Mané ont tout intérêt à rentrer du bon pied dans la compétition en s’imposant contre la Pologne, leur adversaire direct.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer