Procès Khalifa Sall: L’arrêt de la Cedeao, point de désaccord entre le juge et les avocats du maire de Dakar…

Procès Khalifa Sall: L’arrêt de la Cedeao, point de désaccord entre le juge et les avocats du maire de Dakar…

Procès Khalifa Sall, le Juge Demba Kandji, après avoir suspendu l’audience, a statué sur la requête des avocats de Khalifa Sall. Ces derniers demanden

Urgent: Affaire Khalifa Sall: Urgent : Le procureur rejette la demande de liberté provisoire
Affaire Cheikh Tidiane Gadio : La classe politique se prononce
Justice: Bonne nouvelle pour Cheikh Tidiane Gadio

Procès Khalifa Sall, le Juge Demba Kandji, après avoir suspendu l’audience, a statué sur la requête des avocats de Khalifa Sall. Ces derniers demandent le renvoi de ce procès. La cause, des « irrégularités » notées dans ce dossier par les conseils du maire de Dakar.

« Nous sommes face à une difficulté (…) Vous n’avait pas été valablement saisi et si vous prenez en compte nos requêtes, vous allez demander au procureur de régulariser le dossier…« , dit l’avocat français de la défense au juge en charge du dossier. Les conseils de Khalifa Sall disent n’avoir pas été avisés qu’ils ne devaient plaider que sur le dossier rendu le 30 mars, sur le fond.

Les avocats de Khalifa Sall exigent à ce qu’on joignent les deux jugements rendus en première instance, soit les jugements du 30 mars et celui du 02 février portant sur les exceptions soulevées par la défense…

A cet effet, la défense demande, soit de renvoyer pour que le procureur régularise soit de renvoyer afin qu’elle puisse se préparer sur ce dossier du 30 mars…

Pour sa part, Me Ouseynou Fall estime que dans ce dossier il y va de la « privation de liberté » de son client. « Nous seront fermes dans notre position (…) Dans cette affaire, il y a une carence manifeste de la part du procureur général… La Cour n’est pas valablement saisie (…) Si l’avocat général est là parce qu’il représente un parti, nous, nous sommes ici pour représenter Khalifa Sall« , dénonce Me Fall.

Autre raison qui pousse les avocats de la défense à souhaiter le renvoi de ce procès, outre ce qu’ils ont cité au préalable, ceux « de la Ville de Dakar, n’ont pas été avisés qu’ils devaient plaider sur ce dossier… »

« Ce n’est pas possible de juger cette affaire alors que les conseils de la Ville de Dakar n’ont pas été cités…« , souligne Me Doudou Ndoye, si l’on sait que « la forme est la garantie des droits… »

Statuant sur la requête des avocats de la défense, le président du tribunal, le juge Demba Kandji, de souligner que l’affaire ne peut pas faire l’objet de renvoi…

Le procès se poursuit, pour le moment…

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0