A la UneACTUALITÉSPolitique

Opposants arrêtés : Thierno Bocoum raconte le calvaire

Avec Oumar Sarr du Pds, Déthie Fall de Rewmi, Thierno Alassane Sall de République des valeurs, Mamadou Diop Decroix d’Aj, notamment, Thierno Bocoum a été arrêté lors de la marche de l’opposition sévèrement réprimée, mardi. Dans les colonnes d’Enquête, le président du mouvement Agir a raconté leur calvaire.

Il rembobine : « C’était très difficile. Certes, nous n’avons pas été maltraités au niveau du commissariat. Mais nous avons passé la nuit sur des chaises. Inutile de vous dire que nous ne pouvions dormir dans ces conditions. Ce qui se passe dans ce pays est très grave. Ce n’est que vers les coups de 6 heures qu’ils nous ont laissés rentrer chez nous. »

Thierno Bocoum s’étrangle : « Ce qu’ils ont fait est illégal. Rien ne peut empêcher un Sénégalais de marcher partout dans le pays pour vaquer à ses occupations. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une prise d’otages qui passe par l’utilisation des forces de défense et de sécurité. Macky Sall veut impérativement imposer un diktat dans ce pays. Il veut nous pousser à participer à un scrutin non transparent, organisé par un membre de son parti qui siège au niveau du secrétariat exécutif. Nous le combattrons avec la dernière énergie. »

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer