A la UneACTUALITÉSFaits-Divers

Homme décapité à Tivaouane : Les véritables raisons d’une barbarie

Nouvelle révélation sur la mort d’Assane Seck, ce vieux de 71 ans décapité et dont la tête a été jetée dans un puits à Keur Assane, à Tivaouane. Gora Seck, présumé meurtrier, n’a pas seulement tué son père pour des lopins de terre.

Selon L’Observateur, qui cite Samba Seck, un des fils du défunt, l’assassinat de son père est lié à la mort de sa belle-sœur, Ndèye Ndiaye (32 ans), et de son fils, S. Seck (1 an). Gora Seck serait impliqué dans ces meurtres et son père menaçait de le dénoncer à la gendarmerie.

«Lorsqu’il a retiré les champs des mains de Gora Seck, ce dernier s’est opposé, raconte Samba Seck. Mais le vieux savait Gora impliqué dans la mort de Ndèye Ndiaye. Et lorsqu’il a refusé de libérer le champ, le vieux a menacé de le dénoncer. Gora l’a à son tour menacé de le tuer, s’il le dénonce.»

Gora Seck mettra sa menace à exécution en décapitant son père à l’aide de son propre coupe-coupe.

seneweb

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer