A la UneACTUALITÉSJustice

« Sabar » annulé de Pape Diouf : le Préfet de Dakar dévoile la vraie raison de l’annulation

Le « Sabar » le plus médiatisé de l’histoire du Sénégal n’a finalement pas eu lieu. Du moins, pas pour le moment. Alors que de nombreuses infos ont circulé à ce sujet, la vérité a fini par jaillir.

En effet, la polémique s’était installée sur les véritables raisons qui ont motivé l’interdiction. A la dernière minute. Déjà, le choix des marraines, à savoir Eudoxie Yao et Diaba Sora, n’avait pas l’unanimité auprès d’une partie des Sénégalais. Et, des voix s’étaient faites entendre pour dénoncer leur présence, parlant même d’un manque de respect à l’égard des femmes du pays. Bref, le problème, le vrai, ne se situe pas à ce niveau.

Ainsi, Pape Diouf, le principal concerné, a fait savoir que l’interdiction est en rapport avec la disparition de Bruno Diatta. Il a ainsi évoqué, sur le plateau de « Yewouleen », le deuil national. L’artiste n’a pas oublié de préciser qu’une autorisation pour la tenue de l’événement leur faisait également défaut.

Pour en avoir le cœur net, nos confrères de Vibe Radio qui ont contacté le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, à l’origine de l’interdiction. « Le Sabar a été interdit parce qu’ils n’avaient pas d’autorisation ». Alors que des personnes s’étaient indignées du fait que l’anniversaire de Viviane a été autorisé et non le « sabar », le préfet répond : « l’anniversaire de Viviane a eu lieu dans un lieu privé alors que le Grand Théâtre national est un lieu public ».

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Fermer