A la UneACTUALITÉSReligion

Gamou 2018 : 159 interpellations, 27 mises en fourrière, 500 kg de yamba saisis à Tivaouane…

La police nationale a annoncé samedi avoir déployé « un effectif impressionnant » à Tivaouane pour la prise en charge du volet sécuritaire du gamou 2018, qui sera célébré dans la nuit du lundi à mardi. La révélation est du directeur de la Sécurité publique, qui faisait face à la presse, ce matin, dans la cite religieuse.

Le commissaire Abdoulaye Diop informe que des opérations pré-gamou menées dans la ville sainte ont permis quelque 159 personnes pour diverses infractions de la loi pénale dont les plus fréquentes sont le vol, l’ivresse, les jeux de hasard et la vente illégale de produits périmés.

Sur le route, le directeur de la sécurité publique révèle à la presse que 4 accidents corporels et 20 autres occasionnant de dégâts matériels sont enregistrés. Aucun accident mortel n’est, pour le moment, noté sur les routes de Tivaouane.

Le commissaire Diop ajoute que 27 véhicules sont, à ce jour, mises en fourrière et 71 moto « jakarta » immobilisées. Et qu’une saisie spéciale portant sur 500 kilogrammes de chanvre indien a été effectuée.

Et, dans le but d’abréger les délais des interventions et rapprocher la police des populations, des postes avancés ont été installés dans différents quartiers, a précisé le directeur de la Sécurité publique. Qui ajoute : « La police s’est engagée à tout mettre en œuvre pour que règne une atmosphère de paix et de quiétude à Tivaouane et dans toutes les autres cités religieuses qui abritent le Mawlid. »

S’agissant spécifiquement de Tivaouane, le policier de préciser qu’il y a des zones qui sont aménagées comme l’esplanade des mosquées qui est entièrement réservé aux piétons.

Drones espions

Comme à l’accoutumée, il est prévu une réglementation spéciale pour les véhicules à deux roues et les charrettes qui sont interdites de circuler sur la route.

« Nous veillons à ce que les grands axes soient complètement dégagés », rassure le commissaire Abdoulaye Diop. Qui a, au cours de son point de presse, lancé un appel à tous les usagers, les incitant « à privilégier le sens de l’humain dans ce qu’ils font ». Non sans inviter les chauffeurs à respecter le Code de la route. Parce que, rappelle-t-il, « c’est le respect de la règle de droit qui garantit la stabilité nationale ».

Toujours dans le volet sécuritaire, le DSP a signalé qu’un dispositif spécial est adopté pour barrer la route aux terroristes. « Nous avons des drones espions très sophistiqués pour appréhender les terroristes », informe-t-il soulignant toutefois ne pas être en mesure, « du moins pour l’instant », de donner plus de détails sur la stratégie mise en œuvre.

« Nous allons mettre la main sur tous les faiseurs de mal. Toute la ville est déjà quadrillée », rassure le commissaire Abdoulaye Diop.

Auteur: Seneweb News – Seneweb.com

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer