A la UneACTUALITÉSSport

Le conflit se poursuit entre Ben Arfa et Paris

Le conflit se poursuit entre Ben Arfa et Paris

Lundi matin, une dernière tentative de conciliation entre le PSG et Hatem Ben Arfa avait lieu au conseil de prud’hommes de Paris. Sans surprise, elle n’a pas abouti, rapporte L’Equipe.

Il faudra donc attendre la fin d’année 2019 pour connaître le jugement concernant le litige qui oppose Hatem Ben Arfa au PSG. Ce lundi, la réunion qui se tenait au conseil des prud’hommes de Paris entre les deux parties (le Rennais était absent) n’a pas abouti à un accord.

Représenté par son avocat, maître Bertrand, et son agent, Michel Ouazine, « HBA » réclamait entre 7 et 8 millions d’euros de préjudice. Une somme liée à des primes d’éthique et de matches non versées pendant sa mise à l’écart de plus d’un an (avril 2017-juin 2018) qu’il estime basée sur des raisons extra-sportives.

« Vous savez l’attitude que le club a eu à l’égard d’Hatem »
« On est nullement déçu car on savait déjà quelle était la position du PSG, a confié Jean-Jacques Bertrand à L’Equipe. Vous savez l’attitude que le club a eu à l’égard d’Hatem pendant quinze mois… Ce n’est pas aujourd’hui qu’il allait subitement avoir un comportement qui tendrait à remettre en cause son attitude pendant cette période. Il n’y a donc aucune déception là-dessus, on s’attendait à ça. »

Alors que maître Cohen-Guilleminet, l’avocate du PSG, n’a pas souhaité commenter l’affaire, celle-ci connaîtra une prochaine échéance le 16 octobre prochain, date fixée pour les plaidoiries, avec un jugement en fin d’année. Et la possibilité de tourner enfin la page ?

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer