A la UneACTUALITÉSSanté

Fatick : 391 femmes enceintes ont pu accoucher par voie césarienne

Fatick : 391 femmes enceintes ont pu accoucher par voie césarienne

Trois cent quatre-vingt-onze femmes enceintes ont pu accoucher par voie césarienne dans la région de Fatick entre 2017-2018, grâce à la politique de gratuité des soins initiée par l’Etat du Sénégal, a appris lundi l’APS.

 

La révélation a été faite par le responsable des prévisions et statistiques de la région médicale de Fatick, Amady Dème, selon qui ‘’ces femmes, pour l’essentiel, ont accouché au niveau du bloc opératoire de l’hôpital régional […]’’.
M. Dème s’exprimait lors de la revue annuelle conjointe régionale de la santé et de l’action sociale, présidée par le gouverneur de la région, Gorgui Mbaye.

Il a confifé que dans le cadre de la couverture maladie universelle (CMU), « 49. 487 enfants âgés de 0 à 5 ans ont pu bénéficier de consultations gratuites et plus de 62 000 enfants de programmes de vaccination’’.
S’agissant du Plan sésame dédié aux personnes du 3ème âge, il a indiqué que ‘’5.551 personnes âgées ont, entre 2017-2018, pu bénéficier dans la région d’une prise en charge’’.

‘’Cependant, il a déploré la faiblesse du taux de remboursement des dettes contractées auprès des structures sanitaires dans le cadre de cette politique de gratuité initiée par l’Etat.

‘’Au niveau de la gratuité de la césarienne, la dette contractée par l’Etat est évaluée à plus de 33 millions de francs CFA. Seulement 6,5 millions de francs CFA sont remboursés, tandis que pour la prise en charge des enfants de 0 à 5 ans, la dette s’élève à environ 143 millions de francs ; et seuls 119 millions de francs sont remboursés à ce jour’’, a-t-il indiqué.

Il a précisé que pour le Plan sésame, ’’la dette contractée durant l’exercice 2017-2018 s’élève à environ 29 millions de francs CFA’’, dont seuls « un peu plus de 10 millions de francs CFA ont été ’’remboursés à ce jour’’.
La revue annuelle a eu lieu sous la présidence du gouverneur de la région de Fatick, Gorgui Mbaye, en présence du préfet du département, Ndèye Nguénard Mbodj.

Des représentants des collectivités locales et des acteurs de la santé ont également pris part à ce cadre d’échanges qui a donné l’occasion d’étudier les contraintes, les performances et perspectives de développement du secteur de la santé à Fatick.

AB/ASG

 

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer