ACTUALITÉSSociété

Financement du terrorisme : La Centif découvre 3 milliards sur un commerçant malien à Dakar

Financement du terrorisme : La Centif découvre 3 milliards sur un commerçant malien à Dakar

Inculpé et placé sous mandat de dépôt dans l’affaire Ould Sidi Ahmed Sina, lié au planificateur et au cerveau de l’attaque de Grand Bassam en Côte d’Ivoire, les choses se corsent pour Boubacar Niangadou, commerçant malien établi à Dakar. Ce, suite à un rapport d’enquête de la Centif, qui a découvert sur lui 3,137 milliards de Fcfa.

L’argent aurait transité dans son compte logé à la Bicis. Le journal Libération précise que le mis en cause était titulaire de deux comptes ouverts dans les livres de deux banques à Dakar. Informé de son arrestation, il vide tous ses comptes et assure que l’argent, accumulé sur deux ans, provient de la vente de tissus « bazin ».

D’après l’enquête de la Centif, Ould Sidi Ahmed Sina s’est procuré une fausse identité au nom de Boubacar Niang pour obtenir des agréments à Wari et Joni-Joni afin de s’adonner, à travers un transfert d’argent dénommé « Hawala », à ses activités criminelles.

Il s’agit, renchérit Libération, d’un mode de transfert d’agent informel, quasi-intraçable de par son modus operandi, fortement utilisé par les délinquants financiers. Deux bénéficiaires des fonds, dont un proche du jihadiste et trafiquant Mohamed Rouggy, ont été identifiés.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer