Uncategorized

DAKAR ABRITE UN ATELIER RÉGIONAL SUR LES ODD, MARDI

DAKAR ABRITE UN ATELIER RÉGIONAL SUR LES ODD, MARDI

L’atelier régional pour l’Afrique sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) s’ouvre mardi à l’hôtel King Fahd Palace, à Dakar, annonce un communiqué transmis à l’APS.

La cérémonie d’ouverture sera présidée par le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott.

La rencontre de 4 jours, organisée par le NEPAD, le gouvernement du Sénégal et la FAO, a pour thème : « Nouvelle approche pour l’intégration de l’alimentation et de l’agriculture durables dans le cadre de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable ».

Les objectifs de l’atelier sont : « présenter un outil permettant aux pays de planifier et d’allouer des ressources dans le cadre de la réalisation des ODD ; promouvoir une large prise de conscience sur l’intégration des ODD pertinents à l’alimentation, à l’agriculture et aux ressources naturelles dans les plans nationaux d’investissement conformément à la disposition de la Déclaration de Malabo ».

La rencontre vise aussi à « partager les expériences et discuter des progrès et des difficultés associées à l’intégration des ODD dans les plans nationaux d’investissement ; identifier les options au niveau national pour intégrer l’alimentation, l’agriculture et la gestion des ressources naturelles afin d’atteindre les objectifs de développement durable dans le contexte de la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo ».

Le communiqué rappelle qu’en 2014, les chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA) ont adopté la Déclaration de Malabo sur la Croissance et la transformation accélérées de l’agriculture pour une prospérité partagée et de meilleurs moyens de subsistance.

Le texte ajoute que suite à cette adoption, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine « se sont ainsi engagés à éliminer la faim d’ici 2025 ».

Les pays ont ainsi « mis en œuvre la Déclaration de Malabo en l’intégrant à leurs Plans nationaux d’Investissement Agricole [PNIA] tout en tenant compte des spécificités et des particularités nationales respectives ».

Après cette décision prise en 2015, les pays africains ont à leur tour démontré un engagement ferme pour la mise en œuvre du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030.

Selon le communiqué, « l’agriculture (Plantation, cultures, élevage, pêche et sylviculture) et la gestion durable des ressources naturelles jouent un rôle clé dans l’accélération des progrès vers la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) ».

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer